Thoros de Myr

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Thoros de Myr

Message par Thoros de Myr le Sam 13 Aoû - 0:58

Il faisait nuit depuis longtemps sur le petit bourg de Clairval.

Cepandant une certaine agitation régnait encore sur le village malgré l’heure tardive.

On entendait encore le choc du marteau de Marluck  sur l’enclume de sa forge et l’animation était encore fébrile dans l’auberge chez Grosjean. Les fameuses tourtes de sa femme étaient en train de cuire dans le four à pain, un sangler rôtissait dans l’âtre de la cheminée et plusieurs habitants et des nouveaux venus jouaient aux dés en vociférant tout en buvant leur chope de bière…

Sous l’une de ces tables se tenait Khailan,agenouillée sur sa robe trempée de boue ,elle jouait avec Dereck aux osselets et n’arrêtait pas de perdre …
Son père ,Marluck le forgeron lui avait donné la permission de veiller tard car les préparatifs de la fête de l’inauguration du nouveau temple érigé par Karoom le nain  lui donnait beaucoup de travail…les occasions de se réjouir et d’accueillir des étranger à Clairval était peu nombreuses et chaque habitant et commerçant espérait bien tirer profit de cette fête soit en s’amusant soit en vendant divers objets aux convives…

« Thoros de Myr sera là pour la fête » lança gaiement Khailan en lançant ses osselets sous la table.
« Comment tu le sais ? » répondit Dereck avec sa moue habituelle.
« C’est mon papa qui me l’a dit ! il lui achètera surement une nouvelle épée ! »
« Les prêtres ne portent pas d’épée et mon père moi dit que c’est pas un vrai prêtre, juste un rôdeur qui rapine dans le bois de Myrviel »
« C’est pas vrai ! »,cria Khailan ,il a des pouvoirs !,il m’a soignée moi quand il est venu la dernière fois ,il fait partie des Héros de Claival et il peut décocher une flèche dans une pomme à 100 pas ,et il hait les gobelins et il connait la foret comme sa propre poche et il parle aux animaux et aussi il connait des elfes ! Na !"

"Tait toi donc Khailan !, on s’entends plus jouer ici ! la voix venait d’au-dessus des 2 gamins ,d’un des joueurs de la table sous lequel ils étaient nichés,  Garald le bucheron ,âgé d’une quarantaine d’année , était un peu plus agé que Thoros.
Il reprit d’un ton plus calme : « Thoros a fait partie des évènements de Clairval,c’est vrai, mais c'était loin d’être un héros ,plutôt un domestique des Héros qui portait leur armures dans la foret !
Karoom ,l’un de nos sauveurs a cru voir en lui l’étincelle des prêtres et a poussé ses parents à l’envoyer étudier au monastère de Myr près de Monastir . Mais il a dû décevoir ses Maitres car il est revenu au pays sans la bure et les insignes des prêtres que je connais, jamais je ne l’ai vu guérir qui que ce soit…
Il a dû voir du pays mais il revient toujours dans le bois de Myrviel ,les anciens dieux seuls ,savent pourquoi…Je l’ai croisé plusieurs fois dans le bois et Il préfère la compagnie des bêtes à celle des hommes et c’est aussi un alcoolique fini ! mais personne n’ose l’affronter en face et il fait le bonheur des commerçants quand il passe par ici ,tout comme ton père ,car il leur achète toujours de l’équipement sans négocier les prix , voilà tout pour ton « héros » Khailan, rentre chez ton père maintenant il est tard.
"

« C’est pas vrai ! c’est un héros, il a sauvé sa sœur des gobelins et il a dit qu’il me ramènerait un cadeau, vous êtes méchant c’est tout ! » dit-elle en pleurant et en s’enfuyant vers la forge de son père.



L’auberge reprit ses droits rapidement et les bruits de dés couvrirent les pleurs lointains de la petite qui regardait la lune en pleurnichant…



« Moi je sais que c’est un héros et il vous le prouvera un jour » fini t’elle par dire à la lune ,séchant ses dernières larmes tout en frottant sa cicatrice au bras, sa blessure que Thoros de Myr avait guéri par ses douces paroles et ses pouvoirs magiques….

A qui parles tu Khailan dit doucement sa mère qui arrivait derrière elle , il est tard et il va falloir te coucher si tu veux profiter de la fête des jours à venir ...

Ben Garald ,il dit que c'est pas un héros Thoros et il est méchant !

Sa mère l'entoura tendrement de ses bras et lui chuchota simplement ces mots de réconfort : tu sais c’était il y a longtemps et qui est le plus vieux dans le village et qui pourrait se souvenir de son jeune temps et savoir comment Thoros à participer au sauvetage des enfants ? hein ?

le vieux Baldwin ! dit Khailan en sautant de joie !

et oui alors on ira le voir demain matin si tu es bien sage et que tu viennes te coucher ce soir , on lui préparera du thé et des gourmandises pour le faire parler ! dit elle en souriant

Je t'aime maman ! dit la petite en lui sautant dans les bras.

[ A suivre ...]
avatar
Thoros de Myr

Messages : 17
Date d'inscription : 07/08/2016

Feuille de personnage
Profil: Rodeur Pretre
Race: Humain (Forestier)
Niveau: 6

Revenir en haut Aller en bas

Le lendemain

Message par Thoros de Myr le Ven 16 Sep - 1:10

Khailan était sagement assise prêt du feu dans  la petite demeure de Baldwin.

Ce dernier ,aveugle depuis plusieurs années, tenait sa tasse de thé dans sa main tremblotante...mais quand enfin il se décida à parler ,ce fut d'une chaude voix de conteur qui contrastait avec la pâleur de ses yeux :


Thoros fait effectivement partie du groupe de héros, malgré qu’il soit très décrié ici même...

Les vieux prêtres disent que nul n’est prophète en son pays et c’est exactement le cas pour Thoros alors qu’il est l’un des principaux protagonistes de cette vieille histoire que tu me demandes de te raconter …celle-ci est souvent galvaudé et à Clairval, seuls les héros extérieurs au village sont honorés.

Cela fait 20 ans que l’histoire des disparus de Clairval à commencer. Tous les enfants du village ont disparu en une seule nuit comme tu le sais déjà …Mais Thoros n’en faisait pas parti, il avait une quinzaine d’années à l’époque et il parcourait la forêt avec son père en cette nuit funeste …

Son père était bucheron, et braconnier et il passait plus de temps dans le bois de Myrviel qu’a Clairval. Mais la jeune sœur de Thoros et sa mère, une guérisseuse naturelle mais peu appréciée des femmes du village, étaient elle dans le bourg ce soir-là.

Ainsi quand les héros se sont vu confier la mission de retrouver les enfants, Thoros s’est aussitôt porter volontaire pour les accompagner ; il était déjà le meilleur pisteur de la région et connaissait très bien le Bois. Bien que réticent à emmener un gamin avec eux, ses talents et son besoin de retrouver sa sœur ont vite  fait de les convaincre car il aurait mené l’enquête avec ou sans leur aide.

Au fur et a mesure de leur découvertes, Thoros les a aidés sur la piste des enfants, dans les grottes, les caves du cimetière et jusque dans le château. Quand les héros ont aperçu le rituel en haut de la plus haute tour du château, ils se sont précipités mais c’est Thoros ,plus leste sans armure et plus désireux que jamais de sauver sa sœur ,qui les a tous devancés pour affronter le nécromancien.

Malheureusement, quand les héros ont atteint le sommet de la tour, Thoros avait déjà été terrassé par le Nécromant. Il gisait à terre au centre du pentagramme et entourée des enfants hypnotiques, une plaie importante sur le côté et des traces de griffure sur le torse.
Les Héros ont puisé leurs forces dans son sacrifice pour réussir à terrasser le Nécromant et mettre fin au sortilège maudit qui aspirait les âmes des enfants …

Thoros a ensuite passé une semaine entre la vie et la mort soigné par Karoom et sa mère à son chevet. Elle aidait aussi les enfants à dormir avec des potions pour diminuer les cauchemars qui hantait leurs rêves.

C’est ainsi qu’il a perdu l’aura de bienveillance qu’on put avoir les autres héros car chaque famille a pu congratuler les héros, et les remercier, mais chacun à délibérément oublié le jeune mourant qui les avait aidés : le bonheur des retrouvailles ne devant pas être compromis par l’horreur de la vision du torse de Thoros et son teint livide…

Au fur et à mesure des cauchemars des enfants, des détails morbides de la magie noire du Nécromant et de la peur naturelle des petites gens pour la sorcellerie et la mort, le lent retour à la vie de Thoros a vite pris des allures de magie noire et de sorcellerie de sa mère …

Ainsi, avec le temps, la version romancée des bardes et des contes a oublié l’impact important de l’enfant du pays …


" Nul n’est prophète en son pays " …tu vois ?



Mais s’il est des hommes et des femmes qui connaissent la vérité, ce sont les autres héros de Clairval qui ont fait de Thoros, l’un des leur !

Karrom a été le plus présent et c’est lui qui a convaincu ses parents de l’envoyer au monastère de Myr dans la cité lointaine de Monastir ,dans le troisième Ordre pour apprendre la sagesse des Dieux et en tirer les pouvoirs de prêtre.

Et il a su convaincre Thoros de partir, malgré son attachement à sa sœur cadette.

Le nécromant avait fait un cercle avec les enfants et Sherin, sa sœur, était l’une des plus proches du Nécromant pendant l’incantation…Elle n’a plus jamais dit une seule parole depuis ce jour, l’autre enfant tenu par la main du Nécromant été retrouvé pendu à un des grands arbres de la plaine du bois de Myrviel ,le jour de ses 10 ans ,tu le connais sans doute sous le nom du Val sans retour ,c’est dans cette clairière qu’on l’a retrouvé et on dit aujourd’hui qu’elle est maudite … (la voix de Baldwin n’était plus qu’un murmure.)
Les symptômes des autres enfants variaient entre cauchemars, maux de tête et humeur noires. Karoom a pu en soigner certain avec la mère de Thoros mais d’autres ont fui le village avec leurs parents.

Pour Thoros ,Karoom pensait sans doute que l’éloignement lui ferait aussi du bien car l’intensité de ses yeux sombres faisait peur à beaucoup ,et il n’était plus le même enfant ,car ce n’en étais plus un…


Il est resté au monastère plusieurs années, apprenant les préceptes de l’Ordre avec sagesse malgré son origine paysanne et sa faible intelligence. Mais il n’a pas pu finir sa formation car une missive est arrivée au monastère un jour révélant que sa sœur avait disparue.

Il est ainsi revenu au village de son enfance, et il recherche depuis tant d’années sa sœur disparue et multiplie les voyages au gré des pistes qu’il peut trouver. Peu de personne étaient enclin à l’aider, car sa sœur a vécu en recluse et sans parler pendant toutes ces années ; seule la magicienne Maella arrivait à la faire sourire comme son frère…
Beaucoup ont pensé qu’elle était simplement partie ou s’était égarée dans les bois …

Félindra a été la plus active pour essayer de la retrouver avec Thoros et ces deux-là se sont beaucoup rapprochés pendant cette période.( un sourire se glisse sur les lèvres gercées du vieil aveugle )

Depuis tout ce temps, Thoros de Myr parcours la contrée et les sites environnants pour la retrouver et passe à Clairval pour se ravitailler et prendre des nouvelles.

Voilà pourquoi sa réputation est fragile ici, et son humeur maussade  associés à ses yeux noirs font courir des folles rumeurs sur lui… : il parle ainsi aux animaux, il sentirait la foret, le Nécromant l’aurait rendu plus fort que la mort, il communique avec les compagnies d’elfes de Myrviel et d’autres Bois inconnus, il arbore des colliers de dents d’orques en pendentif ,il se déplace en forêt aussi silencieusement qu’un loup, il peut soigner les plais mais refuserait de soigner les habitants de Clairval…

Mais vois-tu Khailan,tu as raison de ne pas les croire et de ne pas le craindre …

Car c’est le premier Héros de Clairval et ceux qui le connaisse bien savent qu’il se battrait encore aujourd'hui pour sauver son village  !


Dernière édition par Thoros de Myr le Ven 16 Sep - 1:46, édité 1 fois
avatar
Thoros de Myr

Messages : 17
Date d'inscription : 07/08/2016

Feuille de personnage
Profil: Rodeur Pretre
Race: Humain (Forestier)
Niveau: 6

Revenir en haut Aller en bas

La nuit venue

Message par Thoros de Myr le Ven 16 Sep - 1:46

Pendant ce temps, dans le bois de Myrviel, la lune éclairait d’une pale lueur une clairière redoutée …


Thoros de Myr était assis en tailleur, le dos adossé au vieux chêne du Val sans retour, les yeux rivés sur son feu de camp, crépitant sous la graisse du lapin qui tombait en cuisant…


Il sentait la force vive de l’arbre dans son dos ,la fraicheur moite de l’humus sous ses fesses, l’odeur de cuir tanné de ces vêtements, la brise légère dans sa fourrure ,la chaleur du feu, le déplacement d’un rongeur dans les buissons à sa droite …mais l’odeur qui l’obsédait, plus que celle de l’homme assis près du feu était celle de la viande…une odeur qui tenaillait son ventre creux, ses oreilles dressées en pointe , il attendait comme happé par le regard que l’homme plongeait dans ses yeux sombres…


Thoros se trouva vieux, aux travers de la vision du loup, leur conscience s’était liée pendant quelques secondes et il sentait que le Lien qui les unifiait était en train de s’intensifier.


Il sortit sa dague pour découper une des cuisses du lapin et la jeta vers le loup à la lisière de la lumière du feu.

Le loup avança prudemment, son poil gris se fondant avec les ombres de la forêt, il happa la viande par terre et détala vers la forêt, la viande dans la gueule...


Je vais t’appeler Grispoils, mon nouvel ami, dit Thoros le sourire aux lèvres.




Il sorti de sa besace la lettre de Rodrick et relu doucement une phrase lourde de sens …« mais comme les routes ne sont pas sûres en ce moment »…
Le baron avait raison, tout laissait à penser que les temps de paix tiraient à leur fin …

Thoros sortit le collier de dents de loups qu’il avait confectionné pour Khailan, elle lui rappelait tant sa sœur...

Il réchauffa ses mains devant le feu en y jetant un dernier coup d’œil ,demain il irait retrouver ce Poderick à l'auberge du vieux pont !

Les feuilles du vieux chêne frémirent sous une brise plus fraiche ...


L’hiver vient … !
avatar
Thoros de Myr

Messages : 17
Date d'inscription : 07/08/2016

Feuille de personnage
Profil: Rodeur Pretre
Race: Humain (Forestier)
Niveau: 6

Revenir en haut Aller en bas

Re: Thoros de Myr

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum