Un peu de contexte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un peu de contexte

Message par Karoom le Mar 16 Mai - 15:02

Le royaume Elfique de Hautesylve est le berceau de tous les Elfes du monde. Syndoril la lumineuse, la cité aux blanches ramures, était déjà la capitale des hauts-Elfes avant leur installation malheureuse à Anathazérïn, un épisode oublié de tous. La ville a été bâtie autour de l'Arbre Cœur, le père de la forêt, un formidable Mallörn qui représente le cœur de la culture Elfique. Un lieu symbolique, le joyau des arts, des sciences et de la magie d'un peuple qui chérit ses traditions et ses secrets. Les hauts-Elfes, notamment sous le règne de Galaëlle Main d'Etoiles, ont développé une grande ouverture vers l'extérieur. Cela dit, pour de nombreux sujets loyaux de sa majesté, les étrangers sont tolérés tant qu'ils viennent s'extasier de la supériorité du savoir Elfique. Mais il est vraiment très difficile d'établir un contact véritable avec ce peuple majoritairement élitiste et autarcique.
Cette politique d'ouverture ne manque pas de soulever des protestations feutrées à l'intérieur même du grand conseil de Syndoril.
Les Elfes Hauts sont des êtres éthérés et très détachés des contingences terre-à-terre de ce monde. Depuis quelques dizaines d'années, un clignement de paupières pour ce peuple, la reine est constamment perdue dans d'étranges rêveries sans fin. Son pouvoir politique en ressort très affaibli.
Cette brèche dans l'autorité de la couronne laisse la porte ouverte à des ambitions non révélées et, dans le secret des alcôves de l'Arbre-Coeur, les ambitions les moins avouables ourdissent en silence. La perte récente de la Thuléa, au nord de Hautesylve, au détriment d'une avancée orque est un évènement historique...Et pour tout dire, inexplicable. Depuis des centaines d'années le territoire elfique est resté inviolé, imperméable aux assauts extérieurs. La cour est paralysée par le sommeil contemplatif de la Reine et le pouvoir en place tarde à réagir. La capitale ne réalise pas tout à fait le sérieux et le danger de la situation.
La vérité cache une réalité plus triste et plus grave encore, E.... G...., un cousin germain de la Reine, membre du Haut Conseil des douze, donc très influent à la cour et bien placé dans la ligne de succession de la Monarchie a favorisé l'invasion de la Thuléa pour accélérer la déstabilisation du pouvoir en place......
Une rumeur raconte que quelqu'un  souhaiterait convoquer une réunion exceptionnelle du conseil des douze, la plus haute institution du Royaume pour, je le cite:
"...soulager temporairement la reine du fardeau des responsabilités ici-bas et lui permettre de se concentrer sur sa tâche mystique de la plus haute importance". "Malheureusement, notre Monarque est incapable, dans son état, d'assurer la défense de notre peuple et il faut bien que quelqu'un le fasse..."
avatar
Karoom

Messages : 61
Date d'inscription : 04/08/2016

Feuille de personnage
Profil: Prêtre
Race: Nain
Niveau: 10

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum