Anathazerïn m'attend

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Anathazerïn m'attend

Message par Poderick le Sam 15 Avr - 10:37


Que de péripéties entre notre arrivée à Monastir et notre retour !

Une partie de notre vie - cinq mois - est restée au Pic d'Andalf et ne nous appartiendra jamais !
Si je reviens au début : nous arrivons au pied du Pic d'Andalf en compagnie du ménestrel rencontré à la soirée :
il connaissait le mot de passe pour nous permettre de passer les gardes et nous a convaincus de l'aider à pister
les faux-monnayeurs et en même temps cela nous permettait de vérifier la présence d'Emarin Grisant.

Dès que nous rencontrons ce dernier, nous nous rendons compte qu'il est hébété, sous l'emprise d'une force supérieure,
il ne veut surtout pas nous parler.

Je ne comprenais pas son attitude, je ne comprenais pas non plus pourquoi de temps en temps
des absences, des malaises étranges me prenaient. Mais il ne s’agissait pas seulement de moi,
tout notre groupe avait été envoûté par un sort.
Thoros, avec toute sa force mystique a pu nous libérer l’un après l’autre, comment a-t-il été
libéré lui-même, je l’ignore encore.

Et il nous a donc appris que nous étions au labeur jour après jour depuis cinq mois !!
Que le responsable de tout cela était bien Amarange le Bel.

A partir de là, ayant repris nos esprits, nous avons réussi à quitter le Pic après moult péripéties,
trop longues à narrer, et nous revoici à Monastir.

Dès qu’Emarin Grisant eût repris des forces, nous lui avons soumis les runes sur le gant d’acier
et de lumière, espérant qu’Anathazerin livrerait quelques secrets.

Ses recherches n’aboutissent qu’à nous donner un nom : CÉLESTINE – nous devons trouver
cette dernière sur les terres elfiques !
Sans hésitation, nous partons donc en direction de Bonlieu, vers ce nord qui nous appelle
depuis un moment …

En cours de route nous apprenons par deux sources très différentes à savoir un brave marchand
et de hautains meneurs de chars de course, que la frontière vers le pays elfique est totalement
bouclée.

Arrivés à Bonlieu, tout se confirme : nous y retrouvons Maëlla, restée elle-même, libre comme
l’air. Elle ne peut nous aider au-delà du fait de nous suggérer de passer de force. Il s’agit pour
y arriver de trouver quelqu’un ayant une connaissance des lieux et des elfes. Par déduction un
elfe ?? Mais oui, trouvons un elfe passé du « côté obscur » … facile !!

Mais nous l’avons trouvé dans un bouge des bas-fonds : vingt pièces d’or et le Borgne est à
notre service. Il nous certifie pouvoir trouver Célestine, je demande à voir !

Quoique, est-ce que vraiment je demande à voir ?? Sachant qu’Amarange, puissant magicien
d’après Maella est sûrement dans les environs ? Sachant que les elfes ne nous pardonneront pas
notre intrusion ? Sachant que nous remettons nos vies entre les mains d’un inconnu au passé
plus inconnu encore ??

Oui, je vais aller voir, je reste avec mes compagnons car Anathazerin m’attend.
avatar
Poderick

Messages : 10
Date d'inscription : 06/08/2016

Feuille de personnage
Profil: VOLEUR
Race: HUMAIN
Niveau: 2

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum