PODERICK

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

PODERICK

Message par Poderick le Lun 12 Sep - 15:58

Lorsqu'on me demande "comment t'appelle-ton" , je réponds : Poderick.
Lorsqu'on me demande mon âge, mes origines, je réponds : je l'ignore...

Mes premiers souvenirs sont ceux d'enfants penchés sur moi, et appelant leurs parents
"venez, venez, nous avons trouvé un garçon, il est blessé à la tête". De braves gens se sont approchés
et m'ont hissé sur leur charrette. Ils essayaient de me faire parler,
mais je n'avais rien à leur dire, ne pouvant même pas me souvenir de mon nom.

Les questions fusaient : "d'où viens-tu, pauvre enfant, où sont les tiens ? Comment es-tu arrivé ici ? Est-ce que tu es seul ?"
Mon silence a duré des jours et des nuits, pendant ce temps ils prenaient soin de ma blessure,
jusqu'au jour où je pus me lever. Et il fut décidé, ce jour-là, que je me nommerais Poderick.

Ils m'emmenèrent avec eux, sur les chemins de campagne, dans les forêts profondes, de
rares fois dans les bourgs. Petit à petit j'ai compris qui ils étaient, ce qu'ils faisaient.

Des bandits de grands chemins, des voleurs, voilà sur qui j'étais tombé. Ils m'ont appris ce
qu'il fallait pour survivre dans ce métier : voler une piécette à un mendiant, détrousser
un attelage de marchand, tout cela avec une seule idée : subvenir au quotidien et espérer
voir le jour se lever le lendemain.

Le temps s'est écoulé, j'ai appris à me déplacer sans bruit et à ne jamais revenir les poches
vides sinon l'estomac le restait également.
A partir du moment où j'ai pu me débrouiller, il fut décidé que nos chemins allaient
se séparer.

Seul, et n'agissant plus qu'à mon gré,  j'ai eu le loisir de rencontrer quelques uns  de mes semblables.
Ce n'était pas difficile, nous avions un code bien à nous pour nous identifier.
L'un  a contribué à ma "culture de voleur" en m'apprenant à manier un couteau, un autre à fabriquer et bander un arc,
un autre encore à ouvrir une serrure aussi compliquée soit-elle.

J'ai moi-même, tout au long de ces années, enseigné notre "art" à quelques gredins
prometteurs. Je ne sais ce qu'ils sont devenus, pendus ou riches.

N'ayant jamais eu l'envie de posséder, ma vie a été faite d'errances, de rencontres longues
ou brèves qui m'ont permis de garder en mémoire des visages, des regards. Souvenirs
importants pour qui en a manqués.

Aujourd'hui, si vous croisez mon chemin; c'est que je le veux bien, le hasard pour un voleur ne peut exister.
Mais peut-être est-ce le cas aujourd'hui ? Vous le saurez bien assez vite ...
avatar
Poderick

Messages : 10
Date d'inscription : 06/08/2016

Feuille de personnage
Profil: VOLEUR
Race: HUMAIN
Niveau: 2

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum